Pour Qui ?

Elle est réclamée haut et fort par les lobbies industriels et financiers qui, en Aragon et en France, ont trouvé des relais auprès de certains élus et d'institutionnels.

revenir à la page d'accueil