La part du tourisme dans la balance économique de la vallée 1 .

En hiver : les stations de ski desservies par la vallée des Neste ( Saint-Lary, Peyragudes, Piau Engaly et Val Louron) représentent plus de la moitié (56 %) des journées skieurs du département.

Le thermo – ludisme est activité en pleine croissance ( + 23 % d’entrée en plus entre 2005 et 2006 ) dans la vallée. Elle représente en 2006 près de la moitié de l’activité du département avec Balnéa dans le Louron et les thermes de Saint-Lary.

carteLa vallée d’Aure vient en première position par sa capacité d’hébergement, et en deuxième pour le nombre de nuitées réalisées en 2006, sans compter les hébergements en vallée du Louron et dans le pays de Nestes- Baronnies.

Indirectement, le tourisme est le support d’activités artisanales, principalement dans les métiers du bâtiment, sans oublier les producteurs de spécialités de terroir dont sont friands les touristes.

Le tourisme représente donc une grande part de l’activité économique du secteur. Pourquoi aller la mettre en danger par la réalisation d’un projet pharaonique qui dénaturera tout le pays pendant 10 à 15 ans ? La durée de chantier sera suffisamment longue pour tuer ce secteur de l’économie et mettre toute l’économie locale en péril.

1 Hautes Pyrénées, les chiffres du tourisme 2006 / Observatoire économique et social –CDDE des Hautes Pyrénées