Les différents tracés étudiés

Les études coté français

En 1996

Le Cabinet d’ingénierie SETEC réalise des études de tracés (sur commande du Conseil régional de la région Midi-Pyrénées) dans une dizaine de vallées des Pyrénées centrales. A l’issue de ces études, sont mis en évidence 4 tracés possibles dont : une étude de tracé en Vallée d’Aure et une étude de tracé en Vallée du Lavedan.

tracé

En 2002

Le cabinet SYSTRA réalise des études de tracés (sur commande du Conseil régional de la région Midi-Pyrénées) dans 4 vallées des Pyrénées Centrales dont : une étude de tracé en Vallée d’Aure et une étude de tracé en Vallée du Lavedan.

La conclusion de l’analyse multicritère des Cabinets SETEC et SYSTRA :

Le tracé en Vallée des Gaves est le mieux « adapté »…
Le tracé en Vallée d’Aure se plaçant en « seconde position »…

Où se situe l’entrée du tunnel d’une quarantaine de kilomètres de long, dans chacune de ces études ? Pour des raisons économiques et techniques en fond de Vallée, à basse altitude (500- 700 mètres) Soit à Pierrefitte pour la vallée du Lavedan, soit à Saint-Lary ou à Arreau pour la vallée d’Aure, en aucun cas à Hèches. Aucune étude ne mentionne à l’heure actuelle cette possibilité.

Les études coté espagnol

En 2002

Réalisées par le cabinet d’ingénierie B.B & J Consult S.A, Transpirenaica à la demande du gouvernement aragonais.

Les 10 tracés étudiés par Transpirenaica
tracé

Conclusions des analyses de tracés et analyses multicritères identiques aux résultats des études réalisées en France…

Mais en 2005 un "17ème" tracé a été proposé entre Hèches et Bielsa suite à un flash de M. Castéran. Aucune étude concrète n’a été réalisée à ce jour, malgré le lobbying important de l’association que ce monsieur a fondé pour promouvoir son invention !!